Historique de l'Association
Les Amis de l'Hôtel de Groesbeeck-de Croix

Après être resté près de deux siècles au sein de la même famille, l'Hôtel de Groesbeeck-de Croix est vendu en 1935 et acheté par la Ville de Namur en vue d'y faire un musée communal. Des dépôts d'œuvres sont faits par la Société archéologique de Namur, les Amis des Beaux-Arts, le Cercle Sambre et Meuse, les Amis de l'Hôtel de Groesbeeck-de Croix, les musées royaux des Beaux-Arts et d'Art et d'Histoire (Bruxelles) et de nombreux collectionneurs privés.

De manière concomitante, l'Association "Les Amis de l'Hôtel de Groesbeeck-de Croix" est constituée le 13 décembre 1935 par-devant Maître Jean Logé, Notaire à Namur. Une petite vingtaine de personnalités namuroises en font partie, à titres divers, sachant que certaines joueront un rôle plus déterminant. Parmi elles, le Baron Robert Gendebien, demeurant au château des Arches à Faulx, Président, le Comte Jean d'Andigné demeurant au château de Franc-Waret, descendant des Groesbeeck, l'Architecte Jules Lalière qui contribuera à certains aménagements de l'Hôtel, et bien évidemment le Comte Fernand Visart de Bocarmé, Magistrat à Namur, futur Président de l'Association qui lui doit en grande partie la constitution et l'accroissement de ses collections pendant de nombreuses décennies. Le 5 octobre 1936, l'Hôtel de Groesbeeck-de Croix est inauguré en grandes pompes et en présence de très nombreux notables namurois et représentants de certains musées dont le château de Gaesbeek et le musée Curtius. La presse de l'époque est élogieuse et évoque "qu'il y a longtemps, sans doute, que le noble Hôtel de Croix n'avait plus vu tant de gentilles élégances et de pétillante curiosité".

Sources :
Vers l'avenir, 7 octobre 1936 ; Namurcum, chronique de la Société archéologique de Namur, n°4, 1936.